Votre résultat de métabolisme

Résultats du calcul

Métabolisme de base

Il s’agit d’une estimation de la quantité d’énergie (en calories) que votre corps a besoin de manière quotidienne, lorsqu’il est au repos.

Cette valeur est particulièrement intéressante car muni de votre métabolisme de base, vous pourrez ensuite avoir une estimation de l’énergie dont votre corps a besoin en fonction de votre niveau d’activité physique. Vous pourrez ainsi comparer vos apports caloriques journaliers, à vos dépenses caloriques journalières.

 
  • Métabolisme basal : kcal
  • Sédentaire : kcal
  • Légèrement actif : kcal
  • Actif : kcal
  • Très actif : kcal
  • Extrêmement actif : kcal

Explications

Après avoir effectué le calcul (ci-dessus) de votre métabolisme de base (MB), vous savez combien d’énergie votre corps dépense quotidiennement lorsqu’il est totalement au repos. Le MB est donc parfois aussi appelé dépense énergétique au repos (DRE). Oui mais voilà : votre corps n’est jamais totalement au repos, la moindre activité physique et/ou cérébrale entraine une consommation supplémentaire de calories…

C’est la raison pour laquelle le tableau ci-dessous (que nous vous calculons automatiquement lorsque vous utilisez notre outil ci-dessus), vous explique, par rapport à votre métabolisme de base (MB), quelle est votre dépense énergétique réelle.

Votre profil

Signification

Votre dépense quotidienne

Sédentaire

Aucun exercice quotidien ou presque

MB x 1,2

Légèrement actif

Vous faites parfois des exercices physiques (1 à 3 fois par semaine)

MB x 1,375

Actif

Vous faites régulièrement des exercices physiques (3 à 5 fois par semaine)

MB x 1,55

Très actif

Vous faites quotidiennement du sport ou des exercices physiques soutenus

MB x 1,725

Extrêmement actif

Votre travail est extrêmement physique ou bien vous vous considérez comme un grand sportif

MB x 1,9

Le métabolisme de base peut donc se comprendre comme les besoins « inévitables » de votre organisme : il ne peut fonctionner correctement sans cette énergie. Il s’agit de l’énergie minimale dont a besoin l’organisme pour survivre au repos, c’est à dire l’énergie demandée pour assurer des fonctions basiques comme la respiration, la digestion, le fonctionnement du cerveau, le maintien de la température du corps…

 

L’interprétation se fait selon la classification de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé).

IMC (kg/m2)

Interprétation (selon l’OMS)

Inférieur à 16

Anorexie ou dénutrition

Entre 16.5 et 18.5

Maigreur

Entre 18.5 et 25

Corpulence normale

Entre 25 et 30

Surpoids

Entre 30 et 35

Obésité modérée (Classe 1)

Entre 35 et 40

Obésité élevé (Classe 2)

Supérieur à 40

Obésité morbide ou massive

Origines et utilisé de l’IMC

L’IMC permet de déterminer de manière objective la corpulence d’une personne.

C’est au mathématicien et statisticien Adolphe Quetelet (1796-1874) que l’on doit cet indice. Toutefois, le terme « Indice de Masse Corporelle » n’apparaît qu’en 1972, soit bien après la création de ce qui se dénommait à l’origine « Indice de Quetelet ».

Depuis 1997, l’OMS utilise cet indice afin d’établir une classification standard de référence en matière de surcharge pondérale, qui puisse être utilisée de manièreinternationale.

Cette classification (voir tableau ci-dessus) a pour rôle d’évaluer les risques liés au surpoids. Le fait de calculer de manière régulière son IMC présente donc un intérêt : repérer ses propres évolutions de poids et les interpréter en accord avec les informations fournies par l’OMS.

 

L’indice de masse grasse

On connaît plus souvent l’Indice de Masse Corporelle, ou IMC, qui permet d’évaluer sa corpulence. Mais il existe aussi l’Indice de Masse Grasse (ou graisseuse). Une mesure moins connue qui permet d’évaluer sa proportion de graisse dans le corps.

INTERPRÉTATION DE L’INDICE DE MASSE GRASSE

Votre résultat :

 

L’interprétation de la formule se fait selon les propositions de Deurenberg. Il faut distinguer l’interprétation chez la femme et l’interprétation chez l’homme, qui sont différentes.

Pour les femmes : 

Valeur de l’IMG
Interprétation
Inférieur à 25% Trop maigre
Entre 25% et 30% Pourcentage normal
Supérieur à 30% Trop de graisse

 

Pour les hommes :

Valeur de l’IMG
Interprétation
Inférieur à 15% Trop maigre
Entre 15% et 20% Pourcentage normal
Supérieur à 20% Trop de graisse

L’interprétation classique est une interprétation valable dans la majorité des cas, à partir de 16 ans.

Si vous êtes au dessus ou en dessous de la norme, alors un médecin ou un nutritionniste sont les personnes à privilégier pour vous aider à réduire votre pourcentage de masse grasse, dans le cadre d’un régime alimentaire et d’une hygiène de vie adaptée.

N’oubliez pas qu’au delà d’un critère esthétique, calculer son IMG et obtenir un résultat dans la « bonne fourchette » vous permettra de réduire les conséquences souvent dangereuses d’un excès de masse graisseuse, d’où l’intérêt de calculer régulièrement cet indice de masse grasse.