L’indice de masse corporelle

Votre résultat : 

 
L’interprétation se fait selon la classification de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé).

IMC (kg/m2) Interprétation (selon l’OMS)
Inférieur à 16 Anorexie ou dénutrition
Entre 16.5 et 18.5 Maigreur
Entre 18.5 et 25 Corpulence normale
Entre 25 et 30 Surpoids
Entre 30 et 35 Obésité modérée (Classe 1)
Entre 35 et 40 Obésité élevé (Classe 2)
Supérieur à 40 Obésité morbide ou massive

Votre résultat :

 

 

Origines et utilisé de l’IMC

L’IMC permet de déterminer de manière objective la corpulence d’une personne.

C’est au mathématicien et statisticien Adolphe Quetelet (1796-1874) que l’on doit cet indice. Toutefois, le terme « Indice de Masse Corporelle » n’apparaît qu’en 1972, soit bien après la création de ce qui se dénommait à l’origine « Indice de Quetelet ».

Depuis 1997, l’OMS utilise cet indice afin d’établir une classification standard de référence en matière de surcharge pondérale, qui puisse être utilisée de manièreinternationale.

Cette classification (voir tableau ci-dessus) a pour rôle d’évaluer les risques liés au surpoids. Le fait de calculer de manière régulière son IMC présente donc un intérêt : repérer ses propres évolutions de poids et les interpréter en accord avec les informations fournies par l’OMS.

Votre résultat :
Lors de sa carrière professionnelle, le Nutrition Coach est parfois confronté à la question de savoir si tel acte ou telle activité est raisonnable et permis du point de vue éthique.
Vous trouverez ci-dessous un aperçu du code éthique que je respecte.
Je n’établis aucun diagnostic médical ni de prescription médicale.

 

Je travaille dans le respect total de la personne, de sa dignité, humaine et de ses systèmes de croyance avec empathie et non-jugement.

 

Je respecte le caractère confidentiel des données au cours de la consultation.